Le détenu, ayant pris en otages le 11 juin deux surveillants à la prison de Condé-sur-Sarthe et en ayant déjà fait au moins cinq autres, a été mis en examen.

Francis Dorffer, le détenu qui a pris en otages plusieurs heures deux surveillants mardi soir à la prison de Condé-sur-Sarthe, dans l’agglomération d’Alençon, a été mis en examen jeudi, informe l’AFP, se référant au parquet de Caen.

Il est mis en examen pour «séquestration d’otages pour obtention de l’exécution d’un ordre ou d’une condition», a précisé Carole Étienne, la procureur de Caen, expliquant que le détenu avait demandé «un transfert dans un établissement de la région parisienne».

Francis Dorffer, «armé visiblement d’une arme artisanale, un pic», selon une source syndicale pénitentiaire, a retenu le 11 juin pendant près de cinq heures dans sa cellule un surveillant et une stagiaire. Libérés en deux temps, avant et après minuit, les personnels pénitentiaires sont sains et saufs. Le détenu s’est rendu vers 0h30.Libérable en 2060, Francis Dorffer, né en 1984, est associé à au moins cinq autres prises d’otages. Classé détenu particulièrement signalé (DPS) et connu pour des troubles psychiatriques, il «n’est pas incarcéré pour des faits de terrorisme», selon l’administration pénitentiaire.

Etiquette: ; ; ; ;