Dans un nouveau crime contre l’humanité, qui s’ajoute au registre noir de l’occupation israélienne à l’encontre du peuple palestinien, les autorités d’occupation israélienne ont accentué leurs agressions contre la bane assiégée de Gaza et leur siège maritime imposé à la bande.

Des milliers de palestiniens ont fait la cible des agressions continuelles des forces d’occupation israélienne pour les priver de la seule source de vie qu’ils connaissent, ce qui accentuera leur souffrance humanitaire.

Dans un entretien accordé au correspondant de Sana, le porte-parole du gouvernement palestinien, Ibrahim Milhem, a appelé la communauté internationale à assurer la protection au peuple palestinien, mettant en garde contre la gravité de la situation humanitaire dans la bande qui fait la cible des agressions israéliennes continues.

Il a fait savoir que le siège maritime total imposé à la bande de Gaza et une escalade dangereuse qui entre dans le cadre d’un siège imposé à la bande depuis 12 ans.

Le membre du bureau politique du front démocratique de la libération de Palestine, Talal Abou Zarifa, a indiqué que l’intensification du siège maritime menace la vie des Palestiniens et entre dans le cadre des pressions et des tentatives de chantage visant le peuple palestinien pour accepter la soi-disant « Deal du siècle » qui vise à liquider la cause palestinienne.

Etiquette: ;