Les législateurs américains lors de la réunion ordinaire du Congrès des États-Unis se sont de nouveau opposés aux tentatives du président Donald Trump de faire signer des accords avec des alliés du Moyen-Orient en vue de fournir des armes.

Il est rapporté par l’agence de presse «Reuters».

La confrontation de 8 milliards de dollars entre la Maison Blanche et le Congrès concernant des contrats militaires avec l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis se poursuit depuis plusieurs mois. Les législateurs bloquent les initiatives de Trump, citant sa position qui aurait entraîné la mort de civils au Yémen, où opère une coalition arabe dirigée par Riyad, ainsi que de violations des droits humains par les Saoudiens, notamment l’assassinat fantastique du journaliste Jamal Hashkaji dans le consulat d’Arabie saoudite.

Un représentant du Parti républicain et un membre du Comité des affaires étrangères du Congrès américain, Michael McCall, a déclaré que « le désir de l’Arabie saoudite de se défendre contre l’Iran » n’est pas une excuse pour les tentatives de la Maison Blanche visant à contourner les législateurs en introduisant une urgence. La députée des républicains Ann Wagner, membre du Congrès, a déclaré qu’elle souhaitait «mieux comprendre» la motivation de l’administration présidentielle.

Etiquette: ; ; ; ; ;