La cheffe de file des eurodéputés macronistes Nathalie Loiseau a renoncé à briguer la présidence du groupe politique qui réunira les forces politiques centristes au sein du Parlement européen, a-t-on appris ce jeudi auprès de son entourage.

Nathalie Loiseau, contestée après des propos critiques à l’égard de ses alliés européens, «a fait un choix en responsabilité pour s’assurer que la délégation Renaissance aura les postes qui permettront d’avoir la plus grande influence» à Bruxelles, a expliqué un membre de son équipe.

Etiquette: ;