La ville d’Ajaccio a décidé jeudi par arrêté municipal de fermer ce vendredi l’ensemble des écoles maternelles et primaires, publiques et privées. La raison : les « alertes de Météo-France pour vigilance chaleur et vent » et la pollution de l’air aux particules fines.

Ces fermetures, qui ne concernent pas les crèches qui resteront ouvertes, sont fondées sur une alerte Météo France « en date du 13/06/2019 portant vigilance chaleur à compter du 14/06/2019 », une seconde alerte Météo-France « portant vigilance vent à compter du 14/06/2019 » et le « communiqué Qualitair Corse précisant un maintien du seuil d’information en raison de la présence de particules dans l’atmosphère d’origine désertique », précise le texte.

« Considérant les effets néfastes sur la santé et notamment pour les publics vulnérables » et « le principe de précaution », cet arrêté municipal précise qu’est « prononcée la fermeture de l’ensemble des écoles maternelles et primaires publiques et privées pour la journée du vendredi 14 juin 2019 ».

Météo-France prévoit pour vendredi entre 80 et 90 km/h sur la Corse et des températures pouvant aller jusqu’à 30 à 35 degrés dans l’île. La Corse connaît également depuis le week-end dernier un épisode de pollution de l’air aux particules fines venant de poussières sahariennes, selon l’organisme de surveillance Qualitair Corse. La pollution aux poussières sahariennes, d’origine naturelle, mais dont la respiration peut être néfaste notamment pour les personnes sensibles, est récurrente, mais survient en général plus tôt, au mois d’avril, a expliqué un porte-parole de l’organisme à l’Agence France-Presse.

Etiquette: ; ;