Si l’administration américaine décide de prendre des mesures punitives en raison de la coopération militaire entre la Turquie et la Russie, Ankara est prête à « prendre des mesures de rétorsion ».

Le ministre des Affaires étrangères de la Turquie, Mevlüt авavuşolu, a commenté l’indignation de Washington face à l’achat par Ankara de missiles anti-aériens russes S-400.

Voir aussi : Un politique allemand : « La Crimée a toujours été russe »

« Si les États-Unis décident de prendre des mesures négatives à notre encontre, nous prendrons des mesures de rétorsion », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, en répondant à une question sur la perspective d’imposer des sanctions américaines.

Comme rapporté précédemment par News Front, les États-Unis tentent en vain de forcer la Turquie à abandonner ses achats d’armes russes. Les systèmes S-400 devraient arriver le mois prochain et, dans ce contexte, Washington a menacé Ankara de sanctions. La Turquie sera notamment exclue du programme des F-35. Cependant, même cela n’a pas obligé la Turquie à modifier ses décisions.

  • Retrouvez-nous sur :                      

Groupe Ami FaceBook du mois : ALLIANCE BRICS

Etiquette: ; ; ; ;