« L’épidémie actuelle d’Ebola ne constitue pas une urgence de santé publique de portée internationale (…) Elle ne constitue pas une menace pour la santé mondiale », a déclaré, vendredi 14 juin, Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS, lors d’une conférence de presse à Genève.

Il a en revanche relevé le manque de soutien financier international, estimant que cela « peut retarder l’éradication effective » de l’épidémie. L’OMS a dû « réduire une partie de son travail de préparation dans certains pays voisins en raison du manque de fonds », a-t-il insisté.

Etiquette: ;