«Un navire du monde classique, reposant intact à plus de 2 kilomètres sous l’eau, est une chose que je n’aurais jamais cru possible», a avoué un chercheur en commentant la découverte d’une épave vieille de 2.400 ans et parfaitement conservée au large de la Bulgarie.

Les Grecs de l’Antiquité naviguaient à bord de navires comme ceux représentés sur d’anciennes peintures murales et vases. Cependant, aucun n’avait été encore retrouvé dans ces conditions, a rapporté The Epoch Times.

Dans les profondeurs de la mer Noire, à plus de 80 km des côtes de Burgas, en Bulgarie, un ancien navire marchand grec ressemblant à celui utilisé par Ulysse a été découvert par une équipe de chercheurs anglo-bulgares en octobre 2018.

D’après la datation au carbone, le navire aurait plus de 2.400 ans, ce qui en fait le vaisseau le plus ancien du monde à avoir été retrouvé intact. Il mesure 23 mètres de long et son gouvernail, ses bancs d’aviron ainsi que le contenu de sa cargaison sont préservés.L’équipe MAP (Projet d’archéologie maritime de la mer Noire) l’a localisé à une profondeur de 2.000 mètres (bien au-delà de la portée des plongeurs) en utilisant deux robots explorateurs sous-marins pour cartographier numériquement l’épave en 3D. Ces derniers ont également prélevé des échantillons pour la datation au carbone.

​Les chercheurs pensent que le navire, qui a été retrouvé couché sur le flanc, a été conservé en raison de l’eau extrêmement salée et du manque d’oxygène. La profondeur à laquelle il est situé a empêché également les chasseurs de trésors de le piller.

​«Un navire du monde classique, reposant intact à plus de 2 kilomètres sous l’eau, est une chose que je n’aurais jamais cru possible», a confié au Guardian le professeur Jon Adams. «Cela changera notre compréhension de la construction navale et de la navigation dans le monde antique», a-t-il ajouté.

Etiquette: ; ; ;