La nuit dernière, le peuple syrien a assisté à une série de puissantes explosions dans la zone de désescalade de Idlib, qui est devenue le dernier fief majeur des militants sur le territoire de la République arabe.

Ceci est rapporté par des sources locales.

Selon certaines informations, les explosions auraient eu lieu sur le territoire d’un grand dépôt de munitions de l’armée arabe syrienne situé près du village d’Abou Dali, dans le sud de la province d’Idlib. Cependant, l’information n’a pas encore été confirmée. Toutefois, selon des sources au sein de la SAR, les explosions étaient si puissantes qu’elles ont été observées même dans la province de Hama, à 25 kilomètres de la scène. Les données sur les victimes de l’incident n’ont pas encore été rapportées.

Un avion syrien réfléchissant aux impacts d’un missile israélien sur la province de Daraa

Comme indiqué précédemment par News Front, un régime de cessez-le-feu complet est entré en vigueur à l’initiative de la Russie dans la zone de désescalade d’Idlib. Il a commencé à fonctionner à partir de minuit heure locale le 12 juin. Le nombre d’attaques terroristes a alors vraiment diminué, mais ne s’est pas arrêté. En particulier, les forces gouvernementales syriennes n’ont pas ouvert le feu sur des militants dans le cadre du régime de silence.

Etiquette: ; ; ; ;