Le Parti populaire (PP, droite) a repris ce samedi la mairie de Madrid à la faveur d’une alliance avec les élus du parti anti-migrants Vox et des centristes de Ciudadanos, mais la gauche emmenée par Ana Colau a conservé celle de Barcelone.

La maire sortante de la capitale, Manuela Carmena, issue de la gauche mouvementiste, était pourtant arrivée en tête des élections municipales, le 26 mai dernier, obtenant 19 des 57 sièges de conseillers municipaux, insuffisant cependant pour s’assurer d’une majorité avec l’appoint des élus du Parti socialiste. La liste du PP conduite par Jose Luis Martinez-Almeida n’avait obtenu elle que 15 sièges au conseil municipal. Mais en s’alliant avec Ciudadanos (11 élus) et Vox (4), le candidat de la droite espagnole a été élu maire. Ce vote referme la parenthèse Carmena, qui avait conquis en 2015 la capitale espagnole après plus de vingt ans de mairies à droite.

Etiquette: ;