Le Président américain a démenti les informations diffusées par The New York Times selon lesquelles les États-Unis multiplieraient les cyberattaques contre le système énergétique russe.

Donald Trump s’est empressé de démentir les informations publiées par The New York Times, lequel prétend que les USA intensifient leurs cyberattaques contre le réseau électrique russe tout en mettant en garde Vladimir Poutine et en montrant comment l’administration Trump utilise les nouvelles autorités pour déployer des cyberoutils de manière plus agressive.

«Croyez-vous que The New York Times, en défaillance, vienne de raconter que les États-Unis multiplient les cyberattaques en Russie? Ceci est un acte virtuel de haute trahison de la part d’un grand journal qui recherchait si désespérément une histoire, n’importe quelle histoire, même si c’était mauvais pour notre pays… Ce n’est pas vrai non plus! Tout est permis dans nos médias corrompus aujourd’hui. Ils feront ou diront tout, n’importe quoi, sans même penser aux conséquences! Ce sont de vrais lâches et sans aucun doute, l’ennemi du peuple!», a écrit le Président sur son compte Twitter.Il a ainsi réagi à une nouvelle parue sur le site du quotidien le 15 juin, qui indiquait que les services secrets américains avaient multiplié depuis un an les tentatives pour pirater le logiciel du réseau électrique russe.

Selon les sources de The New York Times, il s’agit de programmes de surveillance également capables de désactiver certains éléments de systèmes.

Etiquette: ; ; ; ;