Les chefs de la diplomatie d’Arménie et d’Azerbaïdjan ont convenu de se rencontrer à Washington le 20 juin prochain, et ce alors qu’a lieu une multiplication des violations du cessez-le-feu dans la zone de conflit du Haut-Karabagh, rapporte Armenews.

Les ministères des Affaires étrangères des deux pays belligérants ont annoncé la date et le lieu des pourparlers vendredi, une annonce qui était largement attendue.

Le ministère arménien des Affaires étrangères a déclaré que les actions « provocatrices » de l’Azerbaïdjan le long de la ligne de contact autour du Karabagh ont créé un « environnement défavorable » avant les négociations. Il fait référence à une recrudescence d’escarmouches dans ce pays qui a commencé il y a deux semaines après plusieurs mois de calme relatif.

Deux soldats de l’armée du Karabagh ont été abattus les 1er et 13 juin. L’armée azerbaïdjanaise a également annoncé deux morts au combat dans ses rangs au cours des deux dernières semaines. Les deux parties se sont mutuellement accusées d’utiliser non seulement des armes légères, mais aussi des mortiers.

L’armée de défense du Karabagh a assuré que les forces azerbaïdjanaises avaient également tiré des dizaines de grenades propulsées par fusée. Dans un communiqué publié mercredi dernier, l’armée a aussi révélé que des hélicoptères et des avions sans pilote azerbaïdjanais avaient volé de manière dangereuse près de ses positions sur le front.

Les tensions sur les lignes de front s’étaient considérablement apaisées après la première réunion du Premier ministre arménien Nikol Pachinian et du président azerbaïdjanais Ilham Aliev au Tadjikistan en septembre. Les deux dirigeants se sont également entretenus à quatre autres occasions au cours des mois qui ont suivi, laissant espérer des progrès dans le processus de paix au Karabagh.

Leur ministre des Affaires étrangères, Zohrab Mnatsakanian et Elmar Mammadyarov, se sont également rencontrés régulièrement en présence de diplomates américain, russe et français, coprésidents du groupe de Minsk de l’OSCE.

Les trois médiateurs ont discuté des préparatifs de la prochaine réunion Mnatsakanian-Mammadyarov lors de leur visite à Erevan, Stepanakert et Bakou à la fin du mois dernier. Dans une déclaration commune, ils ont expliqué qu’ils avaient présenté aux parties en conflit des « propositions pour les prochaines étapes concrètes du processus de règlement ».

Etiquette: ; ; ;