Londres et Moscou explorent les possibilités de rencontre entre la première ministre britannique Theresa May et le président russe Vladimir Poutine. Il est rapporté par The Guardian.

Selon la publication, les parties discutent de la possibilité d’un dégivrage partiel des relations après l’empoisonnement de l’ex-colonel du GRU Sergey Skripal et de sa fille Yulia dans le British Salisbury.

Comme indiqué, Londres est convaincue que Moscou serait responsable de l’empoisonnement du violoniste.

Cependant, May, qui quitte le poste de Premier ministre britannique en juillet, pourrait rencontrer Poutine au sommet du G20.

Un peu plus tôt, May aurait refusé de s’engager dans le Brexit et voudrait regarder le cricket.

Etiquette: ; ; ; ;