Les autorités polonaises ainsi que les « partenaires » américains continuent d’aggraver la situation aux frontières russes tout en accusant Moscou « d’agression ».

Par exemple, le lundi 17 juin, le ministre polonais de la Défense, Mariusz Blaščák, a déclaré à la radio Polskie que Varsovie avait coordonné avec Washington l’expansion de la présence militaire américaine dans six localités d’Europe orientale.

« Nous avons convenu qu’il y aura six emplacements en Pologne où les troupes seront basées », a déclaré le chef du département militaire, ajoutant que l’emplacement exact « sera coordonné par les deux parties ». Dans le même temps, il a souligné qu’il s’agissait de « renforcer le flanc oriental », à la fois de l’OTAN et de la Pologne elle-même.

Voir aussi : La présence de l’Etat islamique s’intensifie en Afrique

Selon lui, ces accords entre Varsovie et Washington ont « un certain succès » car l’envahisseur, par lequel Blaszczak implique la Russie, devra prendre conscience que « l’attaque contre la Pologne ne sera plus un conflit local, mais mondial ».

Comme indiqué précédemment par News Front, Varsovie a déjà accepté de construire une base militaire pour des milliers de soldats américains aux dépens des contribuables polonais.

  • Retrouvez-nous sur :                      

Groupe Ami FaceBook du mois : ALLIANCE BRICS

Etiquette: ; ; ; ;