Les deux candidats à la mairie d’Istanbul ont participé, dimanche 16 juin, à un débat télévisé historique, à une semaine du nouveau scrutin convoqué pour le 23 juin, après l’annulation controversée de la première élection, remportée par l’opposition.

L’ancien Premier ministre Binali Yildirim, candidat du Parti de la justice et du développement (AKP – islamiste conservateur) du président Recep Tayyip Erdogan, a débattu pendant près de trois heures avec Ekrem Imamoglu, candidat kémaliste de la principale formation de l’opposition, le CHP (social-démocrate).

Ce dernier avait infligé une défaite retentissante au parti au pouvoir en devançant, lors de l’élection municipale du 31 mars, d’environ 13 000 voix Binali Yildirim, avant que l’AKP ne parvienne à faire annuler le scrutin par le Haut comité électoral, en déposant plusieurs recours pour irrégularités. Le maire déchu avait alors dénoncé « un putsch contre la démocratie en Turquie ».

Etiquette: ;