Les forces aérospatiales russes ont effectué une frappe aérienne à l’infrastructure de combattants dans la zone de désescalade d’Idleb.

Le bombardement a été le premier de ces trois derniers mois à s’effectuer dans la zone industrielle d’Idleb Al-Sinaa, où les terroristes ont installé des entrepôts et des ateliers de fabrication de munitions et d’armes.

Ces objets appartenaient aux djihadistes d’ash-Sham Hayat Tahrir, le groupe le plus important de la zone de désescalade. Ils y installent la production de lanceurs, de mortiers, d’explosifs et de divers types d’obus artisanaux. Selon certaines informations, les armes précédemment fournies par la Turquie auraient également été détruites.

Outre la périphérie d’Idleb, l’aviation a également attaqué les positions des islamistes dans les zones de peuplement de Kansafra, Maarat et Numan, Serakib, Khan Sheikhoun, Ariha et Kafr Sajna, entre autres.

Comme a rapporté précédemment News Front, à la veille de l’armée syrienne, des unités ont tendu une embuscade à des militants dans la province de Hama. En outre, un groupe de terroristes a été éliminé dans l’une des maisons situées près de Jalama, au nord-ouest de la province, dans une maison qui servait d’arme aux combattants.

Etiquette: ; ;