Quatre passeurs ont été condamnés à la prison à perpétuité jeudi par un tribunal hongrois pour avoir laissé mourir 71 migrants dont les corps avaient été retrouvés décomposés et entassés dans un camion sur une autoroute autrichienne en août 2015.

Les passeurs, un Afghan et trois Bulgares, avaient été condamnés en première instance à 25 ans de prison, en juin 2018. Dans son verdict, qui n’est plus susceptible d’appel, le magistrat a refusé toute possibilité de liberté conditionnelle pour trois des trafiquants et décidé que le quatrième purgerait une peine minimale de 30 ans. La mort des 71 migrants a été le pire drame du genre sur la «route des Balkans» empruntée par des centaines de milliers de personnes fuyant la guerre et la pauvreté au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie pendant l’été 2015.

Etiquette: ; ;