Les autorités iraniennes ont été informées dans la nuit du 20 au 21 juin qu’une attaque américaine contre l’Iran était imminente, informe Reuters en se référant à des sources proches du dossier.

Les autorités iraniennes ont été informées dans la nuit du 20 au 21 juin qu’une attaque américaine contre l’Iran était imminente, informe Reuters en se référant à des sources iraniennes proches du dossier. Selon l’agence, ce message a été adressé par l’intermédiaire de représentants du sultanat d’Oman.

«Dans son message, [Donald] Trump dit qu’il est contre une guerre avec l’Iran et qu’il veut discuter avec Téhéran de plusieurs sujets. […] Il a accordé un court délai pour qu’une réponse lui soit fournie, mais dans l’immédiat, notre réponse c’est qu’il revient à notre guide suprême de se prononcer», a précisé un responsable sous couvert d’anonymat.

Une autre source de Reuters a indiqué que l’ayatollah Ali Khamenei était «contre toute discussion».

«Nous avons toutefois prévenu le responsable d’Oman que toute attaque contre l’Iran aurait des conséquences régionales et internationales», a ajouté cette source.

Auparavant, d’après le New York Times, Donald Trump avait approuvé une opération militaire devant cibler le 20 juin des installations iraniennes avant qu’il ne se ravise et n’annule les frappes au dernier moment.

Etiquette: ; ; ; ; ;