Les exercices militaires de l’Alliance de l’Atlantique du Nord «BALTOPS-2019» ont eu lieu dans la mer Baltique avec la participation du bombardier Su-24 des forces aérospatiales russes, bien qu’elle ce n’ait pas été prévue, a rapporté la chaîne de télévision espagnole « Antena 3 ».

Selon les médias, l’avion de combat a volé très près du porte-avions de la marine espagnole « Juan Carlos I », participant aux exercices.

L’avion a volé « à une vitesse relativement faible », ainsi qu’à basse altitude, a précisé la chaîne. Les radars des porte-avions l’ont remarqué et il a été souligné qu' »aucune mesure n’a été prise parce que les manœuvres étaient considérées comme étant sûres ».

Il est à noter que les manœuvres ont été marquées par un autre incident survenu le 16 juin au large de la Lituanie, où le navire de débarquement de la marine polonaise, ORP Gniezno, a été frappé lors d’un entraînement à l’atterrissage de la partie de débarquement.

L’exercice « BALTOPS-2019 », qui a eu lieu avec la participation de dix-huit pays du bloc militaire, a débuté le 3 juin et s’est achevé vendredi. En parallèle avec eux dans la même région, l’alliance a organisé l’exercice «Frappe de l’épée». En outre, les exercices militaires ont été pratiquées par les éléments lituaniens lors des exercices «Solid Cobalt» et «Molniya Perkunas».

Etiquette: ; ;