Après que l’Iran a abattu un drone américain, Donald Trump a consulté plusieurs responsables américains avant de prendre la décision de frapper la République islamique, révèle le New York Times. Mais c’est la voix de l’animateur de TV Tucker Carlson qui aurait pesé sur la décision finale.

L’opinion de Tucker Carlson, un animateur sur Fox News sceptique concernant le choix de répondre militairement à l’Iran, a eu une grande influence sur Donald Trump, révèle le New York Times.

M.Carlson qui est, selon le média, l’animateur préféré du Président, a prévenu ce dernier que le recours à la force serait «une folie». Il l’a aussi averti des conséquences d’une telle décision sur sa campagne électorale, ajoute le NYT.Cette hypothèse est soutenue par le Daily Beast, lequel affirme en se référant à une source proche du dossier que Donald Trump consultait Tucker Carlson sur la question iranienne. Selon le site, l’animateur a critiqué les «faucons» de l’administration Trump.

Avant même que la décision du Président ait été annoncée, Tucker Carlson a évoqué ce sujet dans son émission du 20 juin.

«Les mêmes personnes qui nous ont entraînés dans l’impasse irakienne il y a 16 ans demandent une nouvelle guerre, cette fois-ci contre l’Iran. Le Président, à sa louange, semble être sceptique vis-à-vis de cela – très sceptique», a-t-il alors déclaré.

Dans une série de tweets publiés le vendredi 21 juin, le Président américain a déclaré avoir suspendu les frappes prévues contre l’Iran à cause des victimes potentielles, précisant que 150 personnes auraient pu trouver la mort.

Etiquette: ; ; ; ;