Les forces de la coalition internationale dirigée par Washington, ainsi que le groupe pro-américain des Forces démocratiques syriennes, n’ont pas réussi à éliminer la cellule militante de la vallée de l’Euphrate.
Ceci est rapporté par les ressources d’informations locales.

Selon certaines informations, l’opération spéciale aurait eu lieu dans le village de Shhil, dans la province de Deir-ez-Zor, sur la rive est de l’Euphrate. Le commerçant d’armes, associé à l’organisation terroriste État islamique s’est installé ici, sans compter les cellules des islamistes eux-mêmes, dont l’emplacement a été communiqué par un complice des militants, arrêté la veille pour possession d’armes.

L’opération a été lancée dans la nuit de jeudi avec la participation des Forces démocratiques syriennes et des hélicoptères américains AH-64 Apache. Cependant, l’avion survolant l’asile de militants pendant plusieurs heures a éveillé les soupçons et ceux-ci ont réussi à se préparer au combat.

La tentative d’atterrissage a échoué, après quoi une bataille s’est ensuivie qui a duré environ quatre heures. À la suite de la collision, deux soldats américains et plusieurs Kurdes. La coalition a été contrainte d’évacuer les blessés par hélicoptère. Dans le même temps, le groupe de l’aviation a dû être renforcé avec des véhicules de combat supplémentaires, qui couvraient la retraite. Dans le même temps, le commerçant d’armes a réussi à s’échapper.

Etiquette: