Les essais militaires des forces anti-aériennes d’Arménie et les manœuvres militaires de l’Armée de défense de l’Artsakh continuent.

Dans l’un des centres de l’armée arménienne, les journalistes furent invités à visiter les unités de tirs anti-aériens et surtout les batteries de missiles d’attaque de portée moyenne S-300. Ces derniers furent présentés ainsi que quelques éléments des tirs et manœuvres militaires par le colonel-adjoint Sevak Torozyan. Des éléments tels que les stations de radiolocalisation de fabrication arménienne furent également présentées aux journalistes. A peine six minutes suffisent pour rendre opérationnels les batteries de missiles S-300 qui peuvent frapper n’importe quelle partie du territoire azéri, l’Azerbaïdjan étant l’ennemi déclaré de l’Arménie et de l’Artsakh. « Nous sommes prêts jour et nuit à tout moment et quel que soit la saison pour répondre à toute agression » dit S. Torozyan.

Etiquette: ; ;