Des fusiliers marins de la Royal Navy font l’objet d’une enquête après la diffusion d’une vidéo montrant un «rituel nazi» à bord d’un navire britannique lors d’exercices de l’Otan. Les séquences montrent notamment un soldat assis sur les toilettes avec une croix gammée dessinée sur la poitrine.

La police militaire a ouvert une enquête après l’apparition d’une vidéo montrant un fusilier marin britannique avec une croix gammée dessinée sur la poitrine. Selon le Mail on Sunday, la séquence a été filmée sur un navire lors des exercices navals de l’Otan Baltic Protector, lesquels visent à s’entraîner face à la «menace accrue» de la Russie.

D’après le journal, la première partie de la vidéo présente un homme «apparemment désorienté» assis sur les toilettes avec une croix gammée dessinée sur la poitrine, les «actes dégoûtants» dans les coursives et les cabines du navire s’enchaînant par la suite.

En raison de ce scandale, de hauts responsables ont envisagé d’interdire les exercices similaires à l’étranger, surtout s’agissant des fusiliers marins. Les soldats ont été également prévenus qu’ils feraient face à des mesures disciplinaires si quelqu’un était découvert en train de partager de telles images ou vidéos.

Le Mail on Sunday a en outre indiqué que l’incident avait été commenté par le ministère de la Défense britannique, qui a reconnu être au courant de l’existence de cette vidéo et a jugé ce comportement «inacceptable»: «Une enquête officielle est en cours et il serait donc inapproprié de commenter [l’incident] davantage».

Ces dernières années, la Russie a fait état d’une activité sans précédent de l’Otan à ses frontières occidentales. L’Alliance étend ses initiatives, les qualifiant de «dissuasion de l’agression russe».Le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, avait précédemment déclaré que Moscou ne représentait aucune menace pour personne, mais qu’il retiendrait les actions potentiellement dangereuses pour ses intérêts. Le chef d’état-major des Forces armées russes, Valéri Guérassimov, avait lui aussi appelé l’Otan à arrêter ses activités militaires près des frontières pour apaiser les tensions.

Etiquette: ; ;