Des vidéos filmées dans la nuit du samedi 22 juin près de la cathédrale Notre-Dame et du musée du Louvre dévoilent des violences commises lors de la Fête de la musique: des jeunes s’affrontent, une femme est violemment prise à partie. Le Daily Mail dévoile des séquences exclusives.

Le 22 juin, la Fête de la musique a été le théâtre de nombreuses violences. Le Daily Mail a partagé en exclusivité des vidéos filmées près de la cathédrale Notre-Dame et du musée du Louvre qui dévoilent l’«anarchie», comme le décrit le quotidien, pendant un concert de rap près de la rue de Rivoli.

«Les voyous étaient incontrôlables et donnaient des coups de poing et des coups de pied à volonté», a déclaré une étudiante de 22 ans. «Il n’y avait pas de police nulle part et les affrontements se poursuivaient sans cesse. Nous n’avions nulle part où nous échapper car toutes les entrées de la station de métro les plus proches étaient bloquées par la foule. C’était terrifiant.»

Une vidéo filmée par un témoin montre des affrontements entre des groupes de jeunes, le média soulignant que dans un poste de police situé à proximité du centre des Halles aucun agent n’a semblé réagir à ces troubles.

D’autres séquences mettent en évidence une bagarre lors de laquelle une femme a été prise à partie.

Le journal a souligné qu’Emmanuel Macron et Anne Hidalgo figurent parmi ceux qui présentent régulièrement cet événement comme une «célébration de la vie parisienne». Toutefois, la Fête de la musique est annuellement émaillée de violences.

Dans la nuit du 22 juin, une femme, agressée physiquement à Nice après la Fête de la musique, a été retrouvée dans un état critique, quasiment dénudée et «baignant dans une mare de sang», a annoncé le procureur de la République.

Etiquette: ; ; ;