Près de deux mois après le premier scrutin finalement annulé, le suspense, cette fois, n’aura pas duré : en tout début de soirée dimanche 23 juin, le candidat du président turc Recep Tayyip Erdogan, Binali Yildirim, a concédé sa défaite aux élections municipales d’Istanbul face à son adversaire de l’opposition, Ekrem Imamoglu.

 

Etiquette: ;