Le commandant en chef de la Marine iranienne a menacé d’abattre d’autres drones américains en cas de violation de la frontière nationale de la République islamique.

La destruction d’un drone américain dans le Golfe était une «riposte ferme» de Téhéran aux agissements des États-Unis qui pourrait si nécessaire se reproduire, a déclaré le commandant en chef de la Marine iranienne, le contre-amiral Hossein Khanzadi.

«Tout le monde a pu assister à la destruction du drone. Je peux vous garantir qu’une riposte aussi ferme peut se reproduire, et l’ennemi le sait bien», a affirmé M.Khanzadi cité par l’agence de presse Tasnim.

Les tensions sont montées d’un cran entre Washington et Téhéran après la destruction le 20 juin par l’Iran d’un drone américain RQ-4A Global Hawk se trouvant, selon Téhéran, dans son espace aérien, ce que contestent les États-Unis.Donald Trump a annoncé samedi que Washington s’apprêtait à imposer de nouvelles sanctions contre l’Iran, alors qu’une action militaire était selon lui «toujours sur la table».

Précédemment, Washington avait imputé à l’Iran l’attaque de deux pétroliers dans le golfe d’Oman, non loin du détroit d’Ormuz.

Etiquette: ; ; ;