Appelés dans la nuit pour un enfant en détresse respiratoire, des secouristes du Pas-de-Calais ont été victimes d’une violente agression et ont essuyé des jets de projectiles.

Les pompiers de Béthune ont été victimes «de violences et de jets de projectiles (cendriers, ciseaux, couteaux…)» dans la nuit du 23 au 24 juin, a fait savoir la police du Pas-de-Calais.

«Appelés pour un enfant en détresse respiratoire», ils ont dû «prendre la fuite en abandonnant du matériel» et lancer pour leur part un appel à l’aide auprès des forces de l’ordre.Les pompiers ont été victimes d’une mauvaise «blague», selon la police. Une fois sur place, ils se sont rendu compte qu’ils avaient été victimes d’un guet-apens.

Les policiers, rapidement arrivés sur place, ont interpellé quatre personnes, deux adultes et deux mineurs, tous alcoolisés. Les auteurs des faits ont été placés en garde à vue.

Etiquette: ; ; ;