Le drone américain abattu par l’Iran la semaine dernière se trouvait dans l’espace aérien de la République islamique, a déclaré aux journalistes le secrétaire du Conseil de sécurité de Russie Nikolaï Patrouchev se référant à des informations du ministère de la Défense.

Le drone américain détruit par la République islamique le 20 juin se trouvait bien dans l’espace aérien iranien, contrairement à ce qu’affirment les États-Unis, a fait savoir le secrétaire du Conseil de sécurité de Russie Nikolaï Patrouchev.

«Selon des informations du ministère russe de la Défense à ma disposition, ce drone se trouvait dans l’espace aérien de l’Iran», a déclaré M.Patrouchev au terme de ses négociations avec le conseiller de Donald Trump à la sécurité nationale John Bolton et le chef du Conseil de sécurité nationale d’Israël, Meir Ben Shabat.

Les tensions sont montées d’un cran entre Washington et Téhéran après la destruction par l’Iran d’un drone américain RQ-4A Global Hawk se trouvant, selon Téhéran, dans son espace aérien, ce que Washington conteste.Précédemment, les États-Unis avaient imputé à l’Iran l’attaque de deux pétroliers dans le golfe d’Oman, non loin du détroit d’Ormuz.

Le 24 juin, Donald Trump a annoncé avoir signé un decret instaurant de nouvelles sanctions «lourdes» à l’encontre de l’Iran et son Guide suprême Ali Khamenei. Selon lui, ces mesures pourraient rester en vigueur «pendant des années».

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;