Deux soldats américains ont été tués mercredi en Afghanistan, a annoncé l’Otan, au lendemain d’une visite du secrétaire d’Etat Mike Pompeo à Kaboul, qui a espéré parvenir à un accord de paix avec les talibans « avant le 1er septembre ».

L’identité des deux hommes et les circonstances de leur mort n’ont pas été précisées dans le communiqué de la mission de l’Otan Resolute support, dont le but est de former et de conseiller les forces afghanes. Au moins neuf soldats américains ont été tués depuis de le début de l’année dans le pays, contre 12 au total en 2018. Début avril, un attentat-suicide au véhicule piégé contre un convoi militaire avait déjà tué trois soldats américains.

Près de 2300 militaires américains sont morts et plus de 20 400 ont été blessés en Afghanistan depuis fin 2001, lorsqu’une coalition internationale menée par les Etats-Unis a chassé les talibans du pouvoir. Le nombre des morts dans les rangs américains a toutefois fortement chuté après 2014, quand la mission de l’Otan a cessé d’être une mission de combat.

Etiquette: ;