Entravé à plusieurs reprises, le processus de séparation des troupes ukrainiennes et des brigades indépendantistes a enfin commencé dans la zone de la localité de Louganskaïa, dans le Donbass.

Les forces de la République populaire autoproclamée de Lougansk ont entamé leur retrait de la ligne de contact avec les troupes ukrainiennes dans le Donbass, rapporte une agence de presse locale liée aux autorités indépendantistes.

Auparavant, le commandement des forces ukrainiennes dans la région et des représentants de la mission d’observation de l’OSCE ont concerté la date du début de la séparation des belligérants dans la localité de Louganskaïa. Le retrait doit être réalisé entre le 26 et le 28 juin.Les militaires ukrainiens auraient quitté leurs positions dans la zone concernée mardi 25 juin. Le ministre ukrainien de la Défense, Stepan Poltorak, a néanmoins promis que les forces fidèles au gouvernement de Kiev riposteraient à toute attaque de la part des milices populaires.

La séparation des troupes près de Louganskaïa s’inscrit dans le cadre des accords de Minsk destinés à mettre un terme au conflit dans le sud-est de l’Ukraine, débuté après le renversement en 2014 du Président ukrainien Viktor Ianoukovitch qui s’est réfugié en Russie.

Les indépendantistes ont, à plusieurs reprises, accusé la partie ukrainienne d’entraver le processus de séparation des forces dans la zone en question.

Etiquette: ; ; ;