L’armée russe pourrait se construire deux porte-hélicoptères pour 2027, a annoncé une source proche du dossier, citée par les médias nationaux.

D’ici 2027, la Russie compte bâtir deux navires d’assaut amphibies capables d’embarquer entre 15 et 20 hélicoptères, rapportent les médias russes, citant une source au sein de l’industrie de défense nationale.

Selon les informations de cette dernière, la construction du premier bâtiment doit commencer en 2021. Les entreprises qui seront chargées de réaliser le projet n’ont pas encore été choisies.En 2011, la Russie avait conclu avec la France un contrat de 1,2 milliard d’euros, prévoyant la livraison de deux porte-hélicoptères de classe Mistral. Cependant, les événements en Ukraine et les pressions exercées sur François Hollande par ses alliés de l’Otan l’ont contraint à résilier le contrat avec Moscou pour revendre les bâtiments de guerre à l’Égypte.

Par la suite, le PDG du Consortium naval unifié (OSK) russe, Alexeï Rakhmanov, a annoncé que la Russie envisageait de construire son propre «navire d’expédition» qui combinera les fonctions de porte-hélicoptères et de navire d’assaut amphibie.

Il a notamment souligné que les futurs porte-hélicoptères ne devraient pas reproduire les Mistral français.

Etiquette: ; ; ; ;