La Serbie maintiendra sa neutralité militaire et sera en mesure de protéger son territoire et ses citoyens. C’est ce qu’a déclaré le président Alexander Vucic le 26 juin à Belgrade lors d’une conversation avec des délégations des ministères de la Défense russe et biélorusse, qui observent les exercices de la Fraternité slave 2019.

Vucic a souligné l’importance des enseignements « Fraternité slave » en tant que symbole des bonnes relations entre les trois pays. Selon lui, ils constituent « l’un des moyens de renforcer les liens entre les structures militaires de la Serbie, de la Russie et de la Biélorussie en réponse aux défis du monde moderne », rapporte le service de presse du président serbe.

Voir aussi : Les forces ukrainiennes abandonnent certaines positions

Les interlocuteurs ont également convenu que la coopération dans le domaine de la défense entre les trois parties atteignait un niveau extrêmement élevé et ont exprimé leur satisfaction quant au fait que les exercices se déroulent avec succès pour la cinquième fois.

Comme le rapporte EADaily, l’exercice « Frères slaves – 2019 » a débuté en Serbie le 14 juin et durera jusqu’au 27 juin. Environ 600 soldats y ont pris part – environ 200 parachutistes de Russie, environ 300 personnes de Serbie et jusqu’à 60 militaires de Biélorussie.

  • Retrouvez-nous sur :                      

Groupe Ami FaceBook du mois : ALLIANCE BRICS

Etiquette: ; ; ; ;