L’armée turque a frappé les positions syriennes en riposte à une attaque contre son poste d’observation dans la zone de désescalade d’Idlib, rapporte l’agence Anadolu se référant au ministère turc de la Défense.

Le ministère turc de la Défense a annoncé que son poste d’observation à Idlib avait été attaqué le 27 juin, rapporte l’agence turque Anadolu. Un soldat turc a été tué et trois autres blessés. La Turquie a bombardé les positions de l’armée syrienne en réponse à cette attaque.

Selon Anadolu, l’attaché militaire russe a été convoqué le 27 juin au soir par l’état-major turc. Il a été informé que la Turquie riposterait à toute attaque contre ses militaires dans la zone de désescalade. L’ambassade de Russie à Ankara n’a pas commenté ces informations.

La Turquie possède 12 postes d’observation dans la zone de désescalade d’Idlib créée en septembre 2017 à la suite d’un accord entre Moscou, Ankara et Téhéran.

Etiquette: ; ; ; ; ;