Environ 200 manifestants ont brûlé des drapeaux israéliens jeudi soir devant l’ambassade de Bahreïn à Bagdad, au lendemain de la présentation dans ce pays du Golfe d’un plan américain visant à régler le conflit israélo-palestinien, a indiqué un responsable policier.

«Des drapeaux israéliens ont été brûlés et des drapeaux palestiniens et irakiens hissés devant l’ambassade», a dit cet officier de police à l’AFP sous le couvert de l’anonymat. Il a déclaré que les manifestants n’étaient pas parvenus à entrer dans l’enceinte de l’ambassade et que les forces de sécurité irakiennes avaient pu les disperser dans la soirée.

Les manifestants dénonçaient la tenue mardi et mercredi à Bahreïn d’une conférence lors de laquelle les Etats-Unis ont présenté un plan visant à revitaliser une économie palestinienne en crise chronique. Les dirigeants palestiniens ont boycotté la conférence, accusant Washington d’avoir un parti pris pro-israélien et d’ignorer leur revendication d’un Etat palestinien indépendant.

Etiquette: ; ; ;