La compagnie aérienne du royaume chérifien Royal Air Maroc essuie les critiques de l’ambassadeur du Royaume-Uni à Rabat qui dénonce des retards dans les vols et livraisons de bagages.

L’ambassadeur du Royaume-Uni au royaume chérifien, Thomas Reilly, a récemment critiqué Royal Air Maroc (RAM), dénonçant les retards des vols et des livraisons de bagages à l’arrivée.

Selon le site d’information Huffpost Maroc, le diplomate britannique s’est plaint du retard accusé par son vol en provenance de Londres qui a atterri une heure plus tard que prévu. Par ailleurs, il a dû attendre plus d’une heure pour récupérer ses bagages.

«Ce n’est pas surprenant que les gens soient irrités», a-t-il déclaré. Excédé par le temps d’attente pour reprendre ses bagages, le diplomate a confié avoir appelé «quelques contacts à l’aéroport de Casablanca» pour se renseigner sur les causes.

«Apparemment, le problème était avec l’avion de la RAM. Il semble que le pilote a quitté l’avion et l’a éteint de sorte qu’ils ne pouvaient pas décharger les bagages», a-t-il expliqué, précisant que «finalement des responsables vraiment efficaces de l’aéroport les ont déchargés et j’ai eu mon sac 70 minutes après l’atterrissage!».Le média précise que ce n’est pas la première fois que l’ambassadeur émet des critiques sur la qualité des services de la compagnie aérienne marocaine. En effet, le 12 juin, il avait indiqué avoir atterri à Casablanca «après un vol vraiment serré et inconfortable» avec la RAM. «Est-ce juste moi ou ont-ils réduit l’espace pour les jambes entre les rangées de sièges?», s’est-il interrogé.

Etiquette: ; ; ; ; ;