Touchée par une nouvelle crise de tremblements à la veille de son départ pour Osaka, la chancelière allemande a assuré qu’elle se portait bien, indiquant qu’il n’y avait aucune raison de s’inquiéter.

Angela Merkel a commenté en marge du G20 à Osaka ses récentes crises de tremblements, dont l’une a eu lieu le jour de son départ pour le sommet.

Interrogée sur son état de santé, elle a répondu qu’elle se portait bien, sans pour autant détailler si elle avait consulté un médecin, indique le quotidien allemand Bild.

«Je n’ai rien de spécial à signaler. Mais je vais bien», a-t-elle dit, ajoutant que ces tremblements allaient disparaître comme ils étaient arrivés.

La chancelière a été victime d’une nouvelle crise de tremblements jeudi 27 juin peu de temps avant son départ pour le Japon lors d’une apparition publique à Berlin. Il s’agit du deuxième malaise de ce type survenu en une dizaine de jours. Précédemment, Angela Merkel avait déjà été prise de tremblements en public lors de la réception du nouveau Président ukrainien Volodimir Zelenski le 18 juin dernier à Berlin.

Etiquette: ; ; ; ;