Le président français Emmanuel Macron a estimé, samedi 29 juin, à Osaka au Japon que les membres du G20 devraient « aller beaucoup plus loin » que la déclaration finale de leur sommet dans la lutte contre le réchauffement climatique.

« On a évité de reculer (…) mais nous devons aller beaucoup plus loin (…) et nous mettrons toute notre énergie pour aller plus loin », a déclaré Emmanuel Macron à l’issue du sommet du G20, dont dix-neuf des vingt membres sans les Etats-Unis ont réaffirmé leur engagement pour « la mise en œuvre complète » de l’accord signé en 2015 à Paris sur le climat.

« Malgré les vents mauvais » et les « attaques » contre le multilatéralisme, « nous avons réussi à obtenir, ou des avancées ou à lutter contre des reculs » sur le climat et le commerce, a déclaré le chef de l’Etat français lors d’une conférence de presse à l’issue du sommet à Osaka. « Est-ce pour autant satisfaisant ? Non, mais je considère que les lignes rouges que nous avions pu définir n’ont pas été franchies ».

Etiquette: ; ;