Dans une interview accordée au journal belge Le Soir, Marc Wilmots, l’entraîneur belge qui se trouve à la tête de l’équipe d’Iran de football a qualifié l’Iran de pays «sûr et magnifique».

Rentré en Belgique quelques jours après avoir fait ses débuts comme sélectionneur de l’Iran, Marc Wilmots revient sur ses premiers pas à la tête de la Team Melli:

«Lorsque la Fédération de football iranienne m’a proposé le poste, j’ai tout de suite compris qu’il s’agi d’un programme à long terme, puis nous avons discuté d’objectifs et de perspectives», a déclaré au quotidien belge, Marc Wilmots, qui a récemment été nommé entraîneur-chef de l’équipe de football iranienne et qui a commencé son mandat sur le ban de la Team Melli, avec deux amicaux, un succès et un match nul, respectivement contre la Syrie et la Corée du Sud.

«Nouvelle expérience », c’est ainsi qu’il a qualifié son voyage en Asie, après de nombreuses années de travail en Europe.

«Tout était merveilleux. L’Iran est un pays sûr et magnifique, et contrairement aux clichés qui circulent sur le pays, Il n’y a ni guerre ni l’insécurité, là-bas ; Personnellement, je n’ai pas la moindre impression d’insécurité dans ce pays», a-t-il encore déclaré.

Wilmots a succédé au sélectionneur populaire portugais Carlos Queiroz, qui a quitté son poste fin janvier après l’élimination de l’Iran en demi-finales de la Coupe d’Asie des nations par le Japon (3-0).

Ancien international, Wilmots a dirigé les Diables Rouges de 2012 à 2016, puis la sélection de Côte d’Ivoire en 2017.

 

Etiquette: ; ; ;