À Hong Kong, la police réprime des manifestants avant une nouvelle marche de contestation

La police de Hong Kong était mobilisée, dès l’aube lundi 1er juillet, afin d’empêcher des manifestants de perturber le 22e anniversaire de la rétrocession à la Chine.

Alors qu’une centaine de militants – pro-démocratie ou anti-gouvernement – ont tenté d’occuper plusieurs artères de l’ancienne colonie britannique et dressé une barricade dans le quartier de Wanchai, la police anti-émeutes les a attaqués à coups de bâton et de gaz lacrymogène.

Сommentaires:

Chargement ...