Afin de se préparer pour les JO d’été de 2020, le Japon s’apprête à étudier de près les virus les plus dangereux, dont l’agent infectieux Ebola, afin de pouvoir maîtriser d’éventuelles épidémies.

Des virus mortels incluant l’agent infectieux Ebola seront apportés au Japon en prévision des JO de 2020, a annoncé le 1er juillet le ministre japonais de la Santé, du Travail et des Affaires sociales Takumi Nemoto, cité par des médias.

Les autorités ont approuvé l’importation des virus les plus dangereux en vue de procéder à des recherches et de renforcer les mesures visant à contrer la propagation d’infections lors des Jeux olympiques d’été.Ces virus seront étudiés dans un centre spécial près de Tokyo. Le risque de propagation d’une épidémie d’Ebola étant très élevé au niveau national, il importe de prendre toutes les mesures nécessaires, selon les autorités.

Le virus Ebola se transmet lors de contacts avec des animaux ou des objets contaminés. Les symptômes comprennent la fièvre, les maux de tête, la fatigue, les douleurs musculaires, le mal de gorge, l’éruption cutanée, les nausées et vomissements, la diarrhée et les saignements. Les symptômes peuvent se manifester de 2 à 21 jours après l’exposition au virus. Ils commencent habituellement par une poussée de fièvre subite.

Etiquette: ; ; ; ;