Après avoir franchi un nouveau palier la veille, le calme est revenu à Hong Kong, mardi 2 juillet. Alors que lundi des opposants au gouvernement pro-Pékin s’étaient introduits dans le parlement local, la police anti-émeute de la région administrative spéciale a repris le contrôle de la situation et les autorités ont condamné ces actes.

Etiquette: ; ;