Au moins six personnes ont été tuées lundi et des dizaines d’autres blessées, dont une cinquantaine d’écoliers, par l’explosion d’une voiture piégée conduite par un kamikaze, suivie de l’irruption d’hommes armés dans un bâtiment du centre de Kaboul, une attaque revendiquée par les talibans.

L’attentat intervient alors que des discussions de paix sont en cours depuis samedi à Doha entre les insurgés et des représentants américains.

Wahidullah Mayar, le porte-parole du ministère de la Santé, a de son côté fait état de 116 blessés. Les bilans humains sont souvent contradictoires en Afghanistan, même entre administrations.

Etiquette: ; ; ;