Le bureau du représentant américain dans les négociations commerciales propose d’établir des droits de douane sur les marchandises en provenance de l’Union européenne pour un montant d’environ 4 milliards de dollars, a annoncé le ministère dans un communiqué. Cela pourrait être une réponse aux subventions accordées au secteur aéronautique européen. L’annexe à la demande contient plusieurs dizaines de produits.

Y compris les produits de l’industrie métallurgique, certains types d’engrais, diverses variétés de fromages, les produits à base de viande de porc, les pâtes et les spiritueux. La déclaration indiquait que la nouvelle liste complétait la liste originale établie par l’agence en avril. Ensuite, il a pris l’initiative d’introduire des droits sur les marchandises européennes d’un montant de 21 milliards de dollars.

Selon le document, l’introduction de droits pourrait viser à protéger les intérêts des États-Unis dans un différend au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Ce différend avec l’Union européenne dure depuis 2004 et concerne des subventions de l’UE pour la production d’aéronefs civils.

En 2018, l’Organe d’appel de l’OMC a confirmé la décision prise en 2016 selon laquelle l’Union européenne et ses quatre États – la France, l’Allemagne, l’Espagne et le Royaume-Uni – subventionnaient illégalement le constructeur aéronautique Airbus.

Etiquette: ; ; ; ; ;