La Chine a annoncé ce mercredi avoir protesté officiellement auprès du Royaume-Uni après des propos du ministre britannique des Affaires étrangères, qui a menacé la veille Pékin de «graves conséquences» en cas de non respect de l’accord de rétrocession de Hong Kong.

«Il semble être encore plongé dans les fantasmes des anciens colons britanniques», a dénoncé lors d’un point presse Geng Shuang, un porte-parole de la diplomatie chinoise, soulignant que «le Royaume-Uni n’a plus la moindre souveraineté» sur le territoire semi-autonome.

Etiquette: ;