La 20e manifestation hebdomadaire coïncidera avec l’anniversaire de l’indépendance de l’Algérie.

Des personnalités algériennes ont appelé mercredi leurs compatriotes à participer massivement vendredi à la 20e manifestation hebdomadaire contre le régime, qui coïncidera avec l’anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, s’ajoutant aux nombreux appels similaires sur les réseaux sociaux.

Cette année, « faisons du 5 juillet la concrétisation de la libération de l’Homme, après la libération de la patrie » du pouvoir colonial français le 5 juillet 1962, lancent dans une vidéo postée sur internet des universitaires, un avocat, un ancien diplomate et un responsable d’un petit parti d’opposition.

Lisant tour à tour une déclaration, ils appellent les Algériens « à sortir en groupe, massivement et en force, le jour de la fête de l’indépendance dont le 57e anniversaire coïncidera avec le 20e vendredi du ‘Hirak’ (mouvement) » et « à garder le caractère pacifique, unitaire, populaire et national de (leur) Révolution ».

Le célèbre avocat et défenseur des droits de l’Homme Me Mustapha Bouchachi, la professeure de droit Fatiha Benabbou, l’économiste Smail Lalmas, le diplomate Abdelaziz Rahabi, ex-ministre et ex-ambassadeur, le sociologue Nacer Djabi et Karim Tabbou, porte-parole de l’Union pour la démocratie sociale (UDS), appellent aussi les autorités à favoriser le dialogue avec la contestation.

Etiquette: ;