Suspecté d’être lié à un double attentat suicide à Tunis, un homme de 23 ans s’est fait exploser en actionnant sa charge explosive dans la nuit du 2 au 3 juillet. Sa mort a été précédée d’une traque des forces de l’ordre. Des témoins ont signalé qu’une «forte explosion» avait retenti sur les lieux.

Un «terroriste» recherché en Tunisie depuis deux jours, Aymen Smiri, est mort mardi soir dans l’ouest de la capitale Tunis lors d’une traque des forces de l’ordre, a annoncé le ministère de l’Intérieur, cité par l’AFP.

«Le terroriste Aymen Smiri (23 ans), recherché par le ministère de l’Intérieur, a été abattu à la Cité Intilaka après avoir été poursuivi par les unités sécuritaires ce soir», a indiqué le ministère dans un communiqué.

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur Sofiene Zaag a ajouté sur la chaîne de télévision nationale Wataniya que le suspect avait activé une ceinture explosive au cours de l’opération de police.Il n’a pas précisé si le «terroriste» avait un lien avec le double attentat suicide de Tunis, revendiqué par Daech*, qui a tué un policier et blessé huit personnes le 27 juin.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Etiquette: ; ; ;