Le Parlement a adopté définitivement ce jeudi, par un ultime vote du Sénat à main levée, le projet de loi «pour une école de la confiance», qui prévoit l’abaissement à trois ans, dès la rentrée prochaine, de l’âge de l’instruction obligatoire.

La majorité sénatoriale de droite s’est félicitée que les deux chambres aient pu parvenir à un «bon accord», la gauche votant contre un texte «qui ne répond pas aux enjeux», selon elle, de l’Education nationale.

Etiquette: ; ;