Le niveau de méfiance envers Trump est maintenant supérieur à celui de ses prédécesseurs, qui ont dû quitter prématurément la Maison-Blanche.

Près de la moitié des Américains estiment que le président américain Donald Trump devrait être démis de ses fonctions. Ceci est démontré par les données publiées par le service sociologique Gallup, publiées le mercredi 3 juillet.

Les analystes disent que 45% des personnes interrogées soutiennent la proposition de nombreux démocrates au Congrès américain de déclarer une destitution au chef de l’Etat. Dans le même temps, 53% des personnes interrogées pensent qu’il n’est pas nécessaire de retirer Trump de ce poste.

Les résultats de l’enquête révèlent un net désengagement parti. Ainsi, 7% des partisans du parti républicain et 81% des partisans du parti démocrate estiment que le dirigeant américain devrait mettre en accusation.

Voir aussi : États-Unis : Un tribunal a empêché Trump de construire un mur à la frontière du Mexique

Selon Gallup, malgré le fait que la majorité de la population soit contre, le nombre de partisans de la destitution de Trump est plus élevé que celui du 42ème Président Bill Clinton, compte tenu de son adultère avec Monica Lewinsky et du Président 37 Richard Nixon lié au scandale du Watergate. Dans le même temps, les chercheurs ont signalé que seulement 41% de la population était en faveur de Trump.

L’enquête, qui s’est déroulée du 19 au 30 juin, a rassemblé 1018 Américains adultes.

Rappelons que le même niveau élevé de méfiance de Trump avait été enregistré en mai. Ensuite, la destitution a également été soutenue par 45% des Américains.

Un peu plus tôt, le Sénat aurait réclamé le lancement de la procédure de mise en accusation de Trump pour avoir prétendument tenté d’empêcher l’enquête du procureur spécial Muller.

  • Retrouvez-nous sur :                      

Groupe Ami FaceBook du mois : GUERRE ACTUELLE

Etiquette: ; ; ;