Des responsables iraniens ont rapporté que plusieurs personnes avaient de nouveau été condamnées à mort pour espionnage pour le compte des États-Unis.

Selon un porte-parole du ministère iranien de la Justice, des « citoyens amis des Américains » seront exécutés en raison de la gravité de leurs crimes et non en raison de leurs préférences politiques.

À la suite des activités de contre-espionnage menées par l’armée iranienne en août de l’année dernière, des dizaines d’espions ont été rassemblés pour recueillir des informations auprès de la CIA. Selon le représentant du pouvoir judiciaire, de plus en plus de citoyens citoyens d’autres pays sont actuellement en prison. À l’exception de deux personnes condamnées à mort, tous les espions travaillaient dans un établissement militaire. Certains accusés ont toutefois été condamnés à de longues peines d’emprisonnement au lieu d’être pendus.

Voir aussi : May a reconnu le Brexit comme un problème pour l’union des peuples de Grande-Bretagne

Le contre-espionnage iranien a déjà annoncé le mois dernier à propos du réseau d’espionnage américain. Dans ce cas, des dizaines d’espions ont été arrêtés et risquent de recevoir le châtiment mérité. La CIA et le gouvernement américain n’ont pas encore confirmé ou réfuté cette nouvelle. Des espions payés par des Américains collectent des informations sur les installations militaires et nucléaires iraniennes. De plus, les provocateurs, les traîtres, qui ont suivi une formation spéciale, tentent de déclencher une révolution de couleur dans leur propre pays. Selon le service de presse de l’armée iranienne.

  • Retrouvez-nous sur :                      

Groupe Ami FaceBook du mois : GUERRE ACTUELLE

Etiquette: ; ; ; ; ; ;