Attendu au centenaire de la mort du pionnier de l’aviation suisse Oskar Bider, la Patrouille Suisse s’est trompée de village et a exécuté son défilé aérien quelques kilomètres plus loin, pendant un festival de yodel.

Samedi 6 juillet, un escadron de la Patrouille Suisse devait défiler dans les airs à Langenbruck (BL), où se tenait la cérémonie de commémoration des 100 ans de la mort d’Oskar Bider, pionnier de l’aviation helvétique et originaire de la campagne bâloise.

Mais la Patrouille s’est trompée de destination et a exécuté son numéro aérien au-dessus d’un village voisin, où se tenait un festival de yodel, technique de chant consistant à passer rapidement et de manière virtuose de la voix de poitrine à la voix de tête.

Instruments de navigation vieux de 40 ans

Le porte-parole de l’armée Daniel Reist a expliqué à 20 Minuten cette confusion par des «circonstances malheureuses». Selon lui, la distance entre Mümliswil-Ramiswil et Langenbruck «n’est que de quelques kilomètres à vol d’oiseau». À l’approche de la zone du festival, le chef de la Patrouille a confondu le site de la fête folklorique, où une grande tente était dressée, avec le lieu de la commémoration.

Plus tard, le responsable a tenu à rassurer, affirmant qu’un tel incident ne pourrait se produire lors de situations d’urgence car les Tigers F-5E de la Patrouille n’étaient plus déployés à des fins de combat et ne disposaient donc pas des technologies de navigation modernes.

Etiquette: ; ; ;